FICHE TECHNIQUE

TERRE CHANVRE PROJETE


Le Terre chanvre projeté est un matériau isolant non structurel qui s’applique en remplissage par projection mécanique, il est composé du liant argile mélangé à l’eau (pour former une barbotine) et de granulats microporeux de chanvre (chènevotte). 

La projection peut se faire avec ou sans ossature et selon les épaisseurs voulues  ( de 3 à 40cm en une seule passe) et le mode opératoire choisit. Le matériau s’adapte à chaque paroi (sol, mur, toiture)

Propriétés Techniques du matériau  Terre-Chanvre projeté :


Adapté pour des rénovations du bâti ancien ( s'adapte au murs irréguliers) ou pour du bâti neuf
En contact direct avec le support ou la finition donc migration de vapeur assurée
Très bon confort thermique hivernal autant qu’estival :
• Effet climatisation naturelle du au déchargement d’humidité desmurs (Performances hygroscopiques accrue)
• Très forte inertie (de 250 kg/m3 à 500 kg/m3 )
• Déphasage de 12h (environ) pour 30cm d’épaisseur
Isolation en continu = pas de création de pont thermique (ossature noyée )

Isolation par INTERIEUR et EXTERIEUR
Évite l’effet paroi froide source de surconsommation pour le poste chauffage
Utilisation en extérieur, en intérieur, ou murs pleins

Adaptabilité de formes et d’épaisseurs
Très grande résistance au feu = classement A2  sans diffusion de fumée, de

flammèches ou de particules enflammées. Validé pour les ERP


Insensible aux rongeurs et termites
Peut recevoir tout type de finition perspirante
Capacité d’assurer le maintien de l’étanchéité à l‘air dans le temps par contrôle
visuel

l (impossible avec les membranes)
Isolation phonique (parois verticales et horizontales) accrue et très bonne

attenuation acoustique

BILAN ENVIRONNEMENTAL Chaux chanvre VS Terre Chanvre:


Chaux-chanvre:
Émissions de GES : 196 kg CO2 eq/kg
Énergie grise : 1166 MJ/m3

 

Terre-chanvre:
Émissions de GES : -35 kg CO2 eq/kg
Énergie grise : 49 MJ/m3

 


Aucun traitements chimiques (ignifuge, hydrofuge, anti rongeurs)


Des performances environnementales inégalées


Réseaux noyés dans le mélange donc grande facilité et gain de temps de mise en oeuvre de ceux -ci : réduction des cout de réseaux


Rendement d’application important ( 5 à 10 m3/jour)


Pas de retrait au séchage, très peu d’eau utilisée vis à vis des techniques d’isolation banchées, donc séchage  plus rapide


Plusieurs finitions possibles : Enduit en terre crue ou chaux-sable, des plaques de Fermacell, lambris, bardage

Peu d’utilisation de membranes frein vapeur, scotchs, mastics car les enduits traitent l'étanchéité à l'air et font office de frein vapeur

IMG_1048 (1).jpg